-:BENEFICES:-

Archive pour ‘Bienfaits spirituels’

Plus grande empathie spirituelle

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-25Se montrer bon envers les autres est vu désormais comme une technique déclenchée par la réaction des zones du cerveau responsables de la compassion envers les émotions des autres. Les chercheurs de l’Université du Wisconsin à Madison ont découvert que les méditants ont des niveaux d’activité plus élevés dans la région du cerveau connue sous le nom d’insula (ou cortex insulaire), qui contrôle les sentiments d’empathie et de compréhension émotionnelle. L’étude suggère que la méditation peut former le cerveau à améliorer notre capacité à l’empathie. Plus une personne médite, plus elle devient susceptible d’avoir des sentiments de gentillesse envers les étrangers. Dans le monde actuel souvent dépourvu de connexions, suggère l’étude, le pouvoir de l’empathie peut s’avérer jouer un rôle important dans les connexions interpersonnelles et la croissance spirituelle d’un individu.

Share

Rend les gens moins prompts au jugement

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-7Dans une étude publiée dans Psychiatry Research : Neuroimaging, la méditation s’est avéré rendre les personnes moins critiques. Dans l’étude, les participants ont pris part à un programme de réduction du stress basée sur la pleine conscience (MBSR) où ils ont pratiqué de la méditation axée sur la pleine conscience pendant huit semaines. À la fin du programme, les images des IRM cérébrales des participants ont montré des changements de certaines parties du cerveau associées avec la conscience de soi, la compassion et l’introspection, faisant que les individus étaient moins prompts à porter un jugement sur leurs propres sentiments et perceptions. La méditation axée sur la pleine conscience se concentre sur la conscience de soi ou la conscience non-critique des sensations, des sentiments et de l’état d’esprit émotionnel. Les participants ont montré des améliorations dans tous ces domaines, suggérant ainsi que la méditation pourrait aider les personnes à apprendre à être moins critiques.

Share

Cultiver la gentillesse

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-26Antoine Lutz et Richard Davidson ont mené une étude au Center for Brain Imaging qui a découvert que la méditation de compassion avait le potentiel de cultiver la spiritualité grâce à la gentillesse et la générosité des individus. L’étude a impliqué 16 maîtres méditants et 16 novices qui ont été exposés à des sons de détresse émotionnelle, tels que les pleurs d’un enfant. Les chercheurs ont consigné une plus grande activité dans les zones du cerveau associées à la générosité chez les méditants expérimentés, tandis que les novices ont affiché une activité moindre dans ces zones. Les personnes formées à ce type de méditation ont été en mesure d’étendre les sentiments d’amour et d’affection qu’ils éprouvent pour leur famille envers de parfaits inconnus, cultivant ainsi leur capacité de gentillesse spirituelle envers tous. Lutz et Davidson prévoient les bénéfices de grande ampleur de l’étude, proposant l’idée que la méditation de la compassion pourrait être employée pour combattre la dépression.

Share

Promeut la conscience de soi

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-10Selon un article paru dans Scientific American, la méditation aide à promouvoir la conscience de soi. Les deux hémisphères du cerveau sont associés à la reconnaissance de soi et la conscience de soi, qui aident à améliorer les perceptions émotionnelles et corporelles. Pratiquer la méditation promeut une conscience de soit conceptuelle soit corporelle en activant certaines régions du cerveau. Méditer aide aussi à briser les barrières existant entre le physique et l’émotionnel, permettant à l’individu d’être plus conscient de ses pensées internes et de ses émotions sans perturbation. La conscience de soi améliore donc la capacité à penser et percevoir le moment présent, renforçant l’expérience consciente générale, tout comme les sensations physiques d’orgasme ou de plaisir sexuel.

Share

De plus hauts niveaux de spiritualité et de transcendance

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-27Brick Johnstone de la MU School of Health Professionals suggère l’existence d’un lien entre les expériences transcendantales ou spirituelles et la diminution des niveaux d’activité dans une certaine zone du cerveau, ce qui peut être atteint par la méditation. Ces nouvelles constatations indiquent une forte connexion entre le fait d’atteindre un état altruiste et le fait de conditionner le cerveau pour maintenir de plus faibles niveaux d’activité. L’étude s’est concentré sur l’augmentation du niveau d’expériences spirituelles chez les personnes ayant subi des dommages cérébraux mais a découvert qu’un effort constant pour entraîner le cerveau grâce à la méditation ou à la prière avait des effets spirituels similaires. La méditation est donc une première piste pour atteindre une connexion avec le monde, au delà du soi, comme le note Johnston.

Share

Augmente la compassion envers autrui

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-24Une étude publiée dans la revue Emotion indique que les pratiquants de la méditation de l’amour bienveillant possèdent une augmentation de la connexion positive avec les autres, permettant aux méditants d’être plus reconnaissants et altruistes lors de leurs interactions quotidiennes. Les chercheurs expliquent que cette forme de méditation forme l’esprit à se concentrer sur la compassion et les pensées positives envers autrui, renforçant chez les individus la sensation de connectivité sociale avec le monde. D’autres effets bénéfiques de la méditation sur le bien-être incluent une meilleure concentration – ce qui signifie une meilleure connexion avec le monde –, une meilleure qualité de sommeil – ce qui amène à un réveil plus prometteur – et une vie plus longue couplée de connexions plus concrètes avec les autres.

Share

Cultive l’altruisme

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-6Selon une étude conduite à l’Université du Missouri, pratiquer la méditation peut aider à encourager l’altruisme. Les neuropsychologues ont trouvé que la méditation aidait les personnes à atteindre une certaine transcendance spirituelle, qui est associée aux actes altruistes et au fait d’aider les autres. Pratiquer la méditation aide à diminuer l’activité dans le lobe pariétal droit du cerveau, une région cérébrale connectée aux expériences de transcendance spirituelle et d’altruisme. Les pratiques religieuses telles que la prière se sont avérées avoir les mêmes effets poussant à l’altruisme que la méditation. Les chercheurs affirment qu’indépendamment de la culture ou de la religion, tout le monde peut pratiquer la méditation pour atteindre un état transcendantal ; ils feront tous l’expérience les mêmes processus neurobiologiques qui promeuvent l’altruisme.

Share

Une plus grande ouverture d’esprit

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-77Une étude conduite par les chercheurs du Virginia Tech’s Human Neuroimaging Laboratory suggère que la méditation axée sur la pleine conscience permet d’accepter une situation plus aisément. La recherche consigne que la capacité des méditants bouddhistes à écarter les schémas de pensée négatifs associés à une offre injuste. Lors de l’étude, les cerveaux de 26 méditants bouddhistes ont été scannés et ceux d’un groupe de contrôle de 40 autres individus durant le « Jeu Ultime », qui implique que deux sujets déterminent la meilleure façon de diviser une certaine somme d’argent. En bref, les cerveaux des méditants ont montré une activité moins importante dans les régions associées avec le futur et les réactions purement émotionnelles et au contraire une activité plus élevée dans les zones concernées par le moment présent et la pensée rationnelle, ce qui signifie qu’ils voient la valeur intrinsèque du fait d’accepter une offre au moment présent, peu importe qu’elle puisse paraître minime.

Share

Encourage la gentillesse

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-8Selon des neuroscientifiques de l’Université du Wisconsin à Madison, la méditation aide à encourager la gentillesse. La méditation forme les individus à favoriser un état émotionnel positif et à cultiver des réactions positives comme la générosité. La méditation de la compassion consiste à visualiser une personne à laquelle l’individu tient, puis à capturer ces sentiments d’amour et de gentillesse, et à les étendre aux autres, indépendamment du fait qu’il les apprécie ou non. Quand ils sont exposés à des stimuli comme les cris d’une femme ou les rires d’un enfant, les participants à l’étude qui ont pratiqué la méditation de la compassion montrent une activité dans certaines régions du cerveau associées à la compréhension des émotions des autres. Les chercheurs concluent que la pratique régulière de la méditation de la compassion peut entraîner les gens à prendre cette gentillesse ressenti envers nos proches et à les diriger vers tout autre personne.

Share

Favorise la compassion envers les autres

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-9Des chercheurs de l’Emory University’s Department of Psychiatry and Behavioral Sciences ont découvert que certaines pratiques de la méditation favorisent la compassion. Les pratiques de la méditation qui sont conçues pour cultiver la compassion se sont avérés affecter les chemins psychologiques du cerveau associés avec le contrôle du stress. Un programme de méditation de la compassion a été développé sur la base d’une technique ancienne bouddhiste tibétaine de formation de l’esprit. Le programme s’est focalisé sur les pensées et les émotions des individus envers les autres et s’est concentré sur le développement de ces émotions vers des sentiments altruistes et compatissants. Les participants qui ont pratiqué la méditation de la compassion montrent une réduction des réactions au stress, qui, comme les chercheurs suggèrent, aideront au gérer le stress et finalement à favoriser les sentiments de compassion envers les autres.

Share
  • APPRENEZ A MEDITER

    Recevez votre eBook gratuit !


    Cet eBook dévoile certaines des meilleures techniques de méditation mentionnées sur ce site. Apprenez:
    • la méditation de pleine conscience (mindfulness)
    • la méditation transcendantale
    • les battements binauraux
    • le tai chi
    • la méditation chrétienne
    • la méditation zen
    • la méditation de la compassion
    • le kirtan kriya
    • la méditation samatha / shamatha
    • la méditation de la vision supérieure (Vipassana)