-:BENEFICES:-

Archive pour ‘Améliore les performances mentales’

Augmente la taille du cerveau

Wednesday, May 7th, 2014

meditation-image-87Une étude révolutionnaire conduite par des chercheurs de Yale, Harvard et du MIT apporte les premières preuves que la méditation – la méditation vipassana en particulier – a le potentiel d’augmenter la taille du cerveau. Cette croissance du cerveau est le résultat de l’épaississement accru, chez les méditants, de la partie du cerveau associée à l’influx sensorielle et à l’attention. Cette zone cérébrale affecte le processus émotionnel et le fonctionnement cognitif, ainsi que le bien-être. Bien que les participants méditants n’ont pas fait l’expérience d’une croissance significative du cerveau – la moyenne se situait entre o,1016 millimètres à 0,2028 millimètres – même cette augmentation minime est importante lorsqu’il s’agit du fonctionnement général du cerveau. L’étude a révélé la nécessité de mener des recherches supplémentaires pour examiner les bénéfices de la méditation sur le cerveau plus en détails.

Share

Provoque des changements positifs d’attitude dans le cerveau

Wednesday, May 7th, 2014

meditation-image-80Des chercheurs de la Texas Tech University ont trouvé que la gymnastique intégrée du corps et de l’esprit (IBMT en anglais, pour Integrative Body-Mind Training) provoque des transformations structurelles dans la substance blanche cérébrale qui amènent à des changements positifs dans l’attitude des individus. Une approche chinoise de la méditation axée sur la plein conscience, l’IBMT, s’est avérée avoir ce résultat bénéfique chez tout individu qui pratique cette technique régulièrement pendant au moins un mois et pour un total minimum de 11 heures. L’augmentation des connexions cérébrales reliées à la substance blanche est liée aux changements positifs dans l’humeur des individus. Les constatations fournissent d’autres éléments probants quant à l’amélioration de la neuroplasticité suite à la pratique de la méditation axée sur la pleine conscience, qui peut avoir un impact positif sur le développement émotionnel et cognitif.

Share

Renforce la discipline mentale

Wednesday, May 7th, 2014

Un article récent publié dans Neuroimage suggère que la méditation axée sur la pleine conscience augmente les connexions dans le cerveau, renforçant ainsi la discipline mentale. Des études menées par l’UCLA (Université de Californie, Los Angeles), le Massachusetts General Hospital et le Beth Israel Medical Center génèrent tous des résultats similaires qui tendent à prouver l’amélioration de la connectivité cérébrale suite à la pratique de cette forme spécifique de méditation. Une étude suggère même que la méditation est suffisamment puissante pour affecter nos gènes. Les chercheurs expliquent que la méditation suscite la « réaction de relaxation » qui permet l’activation et la désactivation de certains ensembles de gènes chez les méditants réguliers. Bien que des recherches supplémentaires sur la connexion entre méditation et le contrôle des gènes soient encore nécessaires, l’étude indique que les gènes affectés par cette technique contrôlent les processus inflammatoires, la mort cellulaire et la gestion des radicaux libres.

Share

Aiguise les performances mentales

Wednesday, May 7th, 2014

meditation-image-78Les chercheurs du Massachusetts General Hospital ont découvert que les personnes qui pratiquaient régulièrement la méditation avaient amélioré leurs performances mentales telles qu’une capacité d’apprentissage, une mémoire et une compassion renforcée. Pour les participants qui ont médité régulièrement, les chercheurs ont découvert une augmentation de la substance grise dans l’hippocampe, une région du cerveau associée avec l’apprentissage et la mémoire. Dans l’amygdale, les chercheurs ont trouvé une réduction de la substance grise, provoquant une réduction significative du stress et de l’anxiété chez ces individus. Grâce au potentiel prometteur de la méditation en ce qui concerne la diminution du stress, les chercheurs envisagent d’incorporer des thérapies méditatives dans les plans de traitement des troubles liés au stress tels que le SSPT. La méditation joue un rôle important dans l’amélioration des performances mentales et du bien-être et devrait continuer d’apporter des bénéfices cognitifs et psychologiques à long terme pour les pratiquants réguliers.

Share

Améliore les fonctions cérébrales

Wednesday, May 7th, 2014

meditation-image-86Une nouvelle étude de l’UCLA (Université de Californie, Los Angeles) indique que la pratique régulière de la méditation améliore le fonctionnement général du cerveau en augmentant la capacité du cerveau à traiter les informations à un rythme plus soutenu. Ce phénomène, comme sous le nom de « gyrification », se réfère littéralement au plissement du cortex cérébral qui améliore cette capacité de traitement des informations. Les chercheurs interprètent ces nouvelles constatations comme une preuve supplémentaire de la neuroplasticité du cerveau en réponse à la méditation. L’augmentation de la gyrification est aussi liée à l’amélioration de la capacité à prendre des décisions et au processus de constitution de la mémoire. L’étude a également révélé l’étroite corrélation entre le nombre d’années qu’un individu a médité et le nombre de gyrification dans leur cerveau.

Share

Améliore le bien-être grâce à la neuroplasticité

Wednesday, May 7th, 2014

meditation-image-84Une étude conduite par des chercheurs de l’Université du Wisconsin-Madison marque une transition importante au sein de la recherche en neuroscience, pour passer d’une focalisation sur la maladie à une focalisation sur le bien-être. Les constatations des chercheurs suggèrent que la méditation provoque des changements neuroplastiques dans les cerveau, qui à leur tour, améliore le bien-être des individus. En particulier, l’étude a mesuré les effets de la méditation sur le réseaux neural qui est associé aux comportements de compassion sociale tels que l’altruisme, l’empathie et la gentillesse. Tout comme les stresseurs sociaux peuvent endommager le cerveau, expliquent les chercheurs, les interventions sociales positives comme la méditation axée sur la pleine conscience peuvent améliorer le fonctionnement et la structure du cerveau. L’étude représente une étape importante dans notre compréhension du processus complexe qu’est la neuroplasticité.

Share

Aide à chasser les distractions

Wednesday, May 7th, 2014

meditation-image-85Une étude récente menée par les scientifiques de la Harvard Medical School, du Massachusetts General Hospital (MGH) et du Massachusetts Institute of Technology présente la preuve que la méditation axée sur la pleine conscience peut avoir un impact positif sur une structure importante du cerveau qui nous aide à chasser les distractions. Une onde cérébrale, connue sous le nom de « Rythme alpha », est une structure qui nous aide à ignorer les informations qui détournent notre attention afin d’éviter la surstimulation. Les chercheurs souligne le fait que cette fonction a une valeur particulière pour les personnes vivants dans le monde hyperstimulant d’aujourd’hui. Les constatations de cette étude aident à expliquer la capacité renforcée qu’ont les méditants en ce qui concerne la mémoire et la rétention de nouvelles informations, qui peut être aisément liée au contrôle du rythme alpha.

Share

Augmente la connectivité cérébrale

Wednesday, May 7th, 2014

meditation-image-81Une étude récente conduite par une équipe de chercheurs de la Dalian University of Technology et l’Université de l’Oregon suggère que la méditation chinoise axée sur la pleine conscience provoque une augmentation de la connectivité cérébrale. Connue sous le nom d’IBMT, cette méthode est étroitement liée à la médecine chinoise traditionnelle et se concentre sur l’élévation de soi à un niveau de vigilance reposante qui facilite une augmentation de la conscience corps-esprit. L’IBMT n’est pas encore disponible aux États-Unis, outre la recherche conduite par l’Université de l’Oregon. Les constatations de l’étude suggèrent que le cerveau a la capacité de changer sa propre structure dans une zone associée à la régulation individuelle du conflit. Bien qu’elle offre déjà des résultats prometteurs, cette recherche doit être approfondie pour offrir une meilleure compréhension du processus à l’œuvre dans le cerveau pendant la pratique de l’IBMT.

Share

Améliore la régulation des émotions et du comportement

Wednesday, May 7th, 2014

meditation-image-82Un article publié dans les actes du Colloque de l’Académie Nationale des Sciences indique que la méditation IBMT améliore la régulation des émotions, des comportements et des pensées. Après seulement 11 heures de pratique de cette technique de méditation chinoise traditionnelle, les participants à l’étude avaient déjà fait preuve de changements structurels dans la zone du cerveau – le cortex cingulaire antérieur (CCA) – associée à la régulation du comportement et des émotions. Non seulement la structure cérébrale avait-elle été modifiée, mais sa connectivité avec les autres zones du cerveau s’était également renforcé de manière significative. Ces constatations incitent à l’application de l’IBMT pour augmenter les performances sur le lieu de travail et pour contrôler ses émotions lors de situations très stressantes telles que le fait de passer des examens ou de prendre la parole en public, tout comme bien d’autres situations quotidiennes.

Share

Ralentit le vieillissement du cerveau

Wednesday, May 7th, 2014

meditation-image-83Une étude récente conduite par des scientifiques de Yale et du Massachusetts General Hospital indique que méditer régulièrement peut ralentir l’amincissement des structures cérébrales due au vieillissement. La pratique s’est avéré en fait épaissir les zones clés du cerveau associées aux perceptions auditives, sensorielles, visuelles et internes. L’étude a examiné le fonctionnement cérébral des participants qui étaient hautement entraînés à la pratique de la méditation vipassana, identifiant des importants changements dans l’hémisphère droit, qui est associé au maintien de la concentration et de l’attention. Les chercheurs prédisent que d’autres formes de méditation auront des effets similaires sur le cerveau, bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour explorer cette possibilité.

Share
  • APPRENEZ A MEDITER

    Recevez votre eBook gratuit !


    Cet eBook dévoile certaines des meilleures techniques de méditation mentionnées sur ce site. Apprenez:
    • la méditation de pleine conscience (mindfulness)
    • la méditation transcendantale
    • les battements binauraux
    • le tai chi
    • la méditation chrétienne
    • la méditation zen
    • la méditation de la compassion
    • le kirtan kriya
    • la méditation samatha / shamatha
    • la méditation de la vision supérieure (Vipassana)