-:BENEFICES:-

Archive pour May, 2014

Assiste le processus de prise de décision

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-12Des chercheurs du Virginia Tech Carilion Research Institute ont découvert que la méditation axée sur la pleine conscience peut entraîner les individus à prendre des décisions basées sur la logique au lieu des émotions. Alors que nous avons tendance, en tant qu’êtres humains, à nous fier à nos réactions émotionnelles lorsque nous sommes confrontés à une décision difficile, les méditants au contraire se base sur leur conscience de soi qui les aide à penser rationnellement avant de prendre une décision, comme les chercheurs le suggèrent. Dans cette étude, les méditants bouddhistes et les non-méditants ont participé à un scénario ludique visant la prise de décision. Les images IRM du cerveau des participants ont montré que des zones différentes étaient stimulés chez les méditants bouddhistes comparés aux non-méditants. Les méditants se sont avérés activer des zones cérébrales associées à la conscience et à la concentration sur le moment présent, facilitant donc leur processus logique de prise de décisions.

Share

Augmente la résilience mentale des soldats

Thursday, May 8th, 2014

silhouette-165528_1280Une étude récente menée par l’Université de Pennsylvanie suggère que la méditation axée sur la pleine conscience peut augmenter la solidité mentale des soldats qui se préparent à la guerre. Les participants étaient des Marines se préparant à leur déploiement en Irak qui ont pratiqué la méditation axée sur la pleine conscience sur une période de 8 semaines précédant leur départ. Ceux qui étaient restés constants dans leur pratique de la méditation tout au long des 8 semaines ont montré une amélioration de leur capacité mnémique, tout comme un renforcement de leur capacité à rester alerte et en phase avec le moment présent sans laisser les émotions les submerger. Les chercheurs expliquent que ces compétences peuvent fonctionner comme une sorte « d’armure mentale » pour les soldats se trouvant en première ligne. Les participants ont également fait montre d’une humeur plus positive à la suite du programme.

Share

Prévient la résurgence de la dépression

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-106Des chercheurs du Center for Addiction and Mental Health au Canada suggère que la méditation et la thérapie axée sur la pleine conscience peuvent s’avérer tout aussi efficace que la médication pour prévenir la rechute dans la dépression. Cette approche basée sur la pleine conscience aide les patients à être plus conscient des événements significatifs et augmente leur conscience des déclencheurs émotionnels, comme l’indique l’étude. Ces participants qui avaient appris à méditer ont un taux de rechute moins important que les non-méditants, soulignant le potentiel de la méditation en tant que méthode de traitement alternatif. Étant donné le fait que moins de la moitié des patients ont poursuivi la prise régulière de leurs médicaments après avoir ressenti un répit dans leur symptômes de dépression, la thérapie axée sur la pleine conscience est présentée comme un substitut ou un complément efficace aux antidépresseurs.

Share

Soulage les symptômes de la dépression

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-107Une recherche de l’Université d’Oxford indique que la combinaison entre la méditation et la thérapie cognitive peut soulager les symptômes de la dépression. Connue sous le nom de thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (MBCT), cette approche se concentre sur le fait de cultiver la conscience de soi chez les patients grâce à des techniques méditatives et une thérapie cognitive. Le traitement produit une diminution importante du nombre de participants atteints de dépression majeure, suggérant ainsi que la MBCT est un traitement potentiel prometteur, surtout pour les individus souffrant de crises récurrentes de dépression. Les chercheurs développent actuellement une étude à plus grande échelle qui vise à identifier les éléments spécifiques de la méditation qui sont le plus bénéfiques quant à la réduction du taux de rechute chez les patients souffrant de dépression majeure.

Share

Améliore le bien-être des médecins

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-102Les chercheurs de l’University of Rochester Medical Center ont conçu un cours d’éducation médicale continue qui se concentre sur l’amélioration du bien-être des médecins grâce à des techniques de communication et de méditation axée sur la pleine conscience. Le surmenage chez les médecins est depuis longtemps un problème pour les praticiens, avec plus de 60% des médecins faisant état de hauts niveaux de détresse personnelle et professionnelle. Les médecins ont participé à une phase intensive de 8 semaines, qui ont été suivies d’une période de maintenance de 10 mois et qui ont englobé des exercices de méditation axée sur la pleine conscience, sur la conscience de soi, ainsi que des discussions de groupes, parmi d’autres activités. Ce nouveau programme a démontré l’amélioration du bien-être, de l’empathie, des niveaux de fatigue et des attitudes des participants. L’étude a également montré une réduction chez les participants des niveaux de réactivité aux événements stressants et les a aidé à cultiver une attitude résistante face à l’adversité.

Share

Améliore l’humeur des patients souffrant d’Alzheimer

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-39Une étude du Thomas Jefferson University Hospital a découvert que la méditation basée sur le mantra peut améliorer l’humeur des patients souffrant d’Alzheimer et d’autres formes de troubles ou de perte de mémoire. Les participants à l’étude ont pratiqué la méditation Kirtan Kriya (KK) quotidiennement pendant 8 semaines, rapportant une amélioration des symptômes, comprenant la fatigue, la colère, la dépression et la tension. Les patients ont également fait l’expérience d’une amélioration des fonctions cognitives, ce que les chercheurs lient spécifiquement à une amélioration des sensations de dépression et de confusion. L’amélioration des fonctions cognitives a amené aussi à des améliorations de la mémoire chez certains participants. Les chercheurs affirment que les résultats de cette étude forment une première étape prometteuse dans la recherche concernant la connexion entre méditation et fonctionnement cérébral.

Share

Améliore la concentration

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-65Une étude récente parue dans le Journal of Neuroscience indique que la pratique régulière de la méditation améliore les capacités de concentration des individus. Contrairement aux idées reçues, la méditation n’a rien de mystérieux ou de difficile à apprendre ; il s’agit simplement d’apprendre à se concentrer sur une certaine idée ou action tout en chassant toutes les distractions. Après trois mois de pratique régulière de la méditation, les participants à l’étude ont montré les signes d’une amélioration nette de la constance de leur capacité d’attention. Non seulement étaient-ils capable de se concentrer plus longtemps, mais les participants étaient aussi en mesure de se concentrer avec plus de constance après la fin de l’étude.

Share

Améliore l’attention sur le temps

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-76Les chercheurs de l’Université de Californie à Davis ont trouvé que pratiquer la méditation améliore activement notre attention. Dans le cadre de cette étude, deux groupes différents de participants sont partis en retraite méditative pendant trois mois. En plus de l’entraînement à la méditation, les participants ont également effectué des tâches telles que s’asseoir devant un ordinateur et regarder une série de lignes apparaissant sur l’écran. Les participants avaient pour instruction de cliquer avec la souris lorsqu’ils voyaient apparaître une ligne plus courte. L’étude montre que plus la retraite durait, plus les participants étaient en mesure de faire la différence entre les lignes courtes et les longues, montrant ainsi une amélioration de l’attention. Pour certains participants, leur attention a continué de s’améliorer sur les six mois suivant la fin de la retraite.

Share

Aide les patients atteints d’un cancer à être plus résistant pendant le traitement

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-34Le journal de l’American Cancer Society CANCER a signalé que de nombreux patients atteints de cancer pratiquaient des méthodes complémentaires telles que la méditation durant leur traitement. Dans une étude, on a demandé aux personnes ayant survécu à un cancer si elles avaient employé l’une des dix-neuf méthodes complémentaires durant leur traitement. Selon le sondage, l’une des méthodes complémentaires que les patients ont trouvé efficace fut la méditation. 15% des participants à l’étude ont rapporté avoir employé la méditation pour les aider à surmonter le processus de traitement du cancer, avec la prière et des pratiques spirituelles, la relaxation et des compléments alimentaires parmi les autres méthodes employées. L’efficacité des méthodes complémentaires peut être associée avec le type de cancer traité, puisque les survivantes d’un cancer du sein ou des ovaires semblaient bénéficier plus de ces méthodes.

Share

Prévient les risques de cancer en renforçant la structure ADN

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-33Selon le Dr. Isaac Eliaz, un docteur en médecine et expert de l’esprit et du corps, méditer régulièrement est une manière efficace de réduire les risques de développer un cancer. Méditer régulièrement est l’une des manières les plus simples et les plus naturelles de se protéger contre l’apparition d’un cancer. La pratique régulière de la méditation aide à réparer une partie de la structure ADN appelée télomères, qui se raccourcit sous l’effet de l’âge, du stress chronique et d’une mauvaise santé. La méditation régulière améliore la capacité de gérer des situations stressantes et promeut la stabilité psychologique, provoquant une activité de l’ADN accrue dans la zone correspondante qui protège les télomères contre l’affaiblissement et le raccourcissement. Par conséquent, ceci réduit le risque de développer un cancer et d’autres problèmes de santé. La méditation régulière renforce davantage ce processus de prévention du cancer.

Share

Réduit la probabilité de crises cardiaques

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-46Une étude conduite par l’Institute of Natural Medicine and Prevention de l’Université Maharishi a découvert que la pratique de la méditation transcendantale (MT) peut diminuer les risques pour les Afro-Américains d’être victimes de diverses crises cardiaques. Cette population spécifique est connue pour avoir des taux élevés de maladie cardiovasculaire athérosclérotiques (MCAS) en particulier, qui sont souvent causée par des facteurs de risques cardiaques tels que l’hypertension, la santé mentale et une insulinorésistance, comme les chercheurs l’ont noté. L’étude a examiné les effets de la MT par rapport à ceux de l’éducation sanitaire sur un groupe de participants Afro-Américains à haut risque, avec un suivi clinique de 5 ans. Les constatations furent concluantes, révélant une réduction de 43% du risque de crises cardiaques, y compris les accident vasculaire cérébrals, les MCAS et les infarctus du myocarde chez les personnes qui avaient participé au programme de méditation.

Share

Promeut la santé chez les personnes ayant survécu à un cancer du sein

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-35L’American Cancer Society a trouvé que la réduction du stress basée sur la pleine conscience (MBSR en anglais) a amélioré la santé des personnes ayant survécu à un cancer du sein. La MBSR combine des techniques issues des méthodes de la méditation, du yoga et de la conscience physique pour promouvoir un mode de vie sain chez les survivants du cancer du sein. Dans cette étude, les survivants du cancer du sein ont pratiqué des techniques de la MBSR, manifestant ainsi une pression artérielle plus basse, un rythme cardiaque et respiratoire moins élevé lors des résultats de leurs tests après la fin du programme de MBSR. Les participants, qui étaient souvent inactifs et demoralisés après leur diagnostique, ont senti avoir un meilleur contrôle d’eux-mêmes – physiquement et mentalement – après avoir pratiqué la MBSR. Les chercheurs ont conclu que la pratique régulière de la MBSR et d’autres formes de méditation améliore significativement la santé et les perspectives des patients atteints du cancer du sein et de ceux qui y ont survécu.

Share

Améliore le bien-être des personnes souffrant d’arthrite

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-44Une étude récente parue dans le magazine Arthritis Care & Research indique un nouveau traitement prometteur pour les personnes souffrants d’arthrite rhumatoïde (AR). Maladie auto-immune particulièrement douloureuse, l’AR amène les patients à des niveaux élevés de dépression, tout comme à d’autres types de détresse psychologique. Un programme conçu autour de la méditation axée sur la pleine conscience offre une option de traitement alternatif qui s’annonce prometteuse pour alléger le tribut que l’AR prélève sur les patients. À la fin de l’étude, les participants qui ont pratiqué les techniques de méditation ont montré une diminution de 35% de leur détresse mentale et émotionnelle. Les chercheurs suggèrent que la méditation axée sur la pleine conscience est un complément bénéfique à la gestion médicale de l’AR.

Share

Diminue les symptômes de l’arthrite rhumatoïde

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-43Une étude conduite par l’Université du Maryland, au School of Medicine’s Center for Integrative Medicine à Baltimore suggère que la méditation peut être employée pour soulager les symptômes de l’arthrite rhumatoïde des patients. Les chercheurs ont examiné les effets d’un programme de réduction du stress basée sur la pleine conscience (MBSR) sur des participants souffrant de cette forme débilitante d’arthrite. Le programme comprend la pratique d’exercices de méditation, de relaxation et de yoga sur une période de huit semaines. Une série d’examens de suivi sur les participants méditants a révélé une diminution progressive des niveaux de stress psychologique associés à leur maladie. En conclusion de la période d’observation de six mois, ces individus ont ressenti une diminution de 11% de leur arthrite rhumatoïde et une diminution de 46% de l’inflammation qui y est associée.

Share

Ce que la méditation représente pour les personnes qui ont réussi

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-1Nous entendons beaucoup parler de tous les bénéfices de la méditation. Mais pourquoi donc tout le monde ne médite-t-il pas, me diriez-vous. En fait, certaines des personnes qui ont le plus réussi dans la vie, sont des méditants réguliers et nombre d’entre eux attribuent leur succès en partie à la pratique de la méditation – la liste est plutôt longue et surprenante. Ces célébrités ont réalisé que certaines facettes de la méditation pouvaient les aider énormément dans leur vie personnelle et professionnelle. Cependant, la méditation n’est pas la même pour tous et des esprits différents en retirent des bénéfices différents. Par exemple, Angelina Jolie ne médite pas « traditionnellement » mais préfère des « moments de méditation », lorsqu’elle prend une pause dans ses activités quotidiennes pour réfléchir paisiblement. En fait, les méditants célèbres d’aujourd’hui définissent la méditation de manières bien différentes. Orlando Bloom dit d’une manière simple mais poignante : « Les philosophies de la méditation sont vraiment d’actualité de nos jours et sont une manière de trouver une certaine forme de paix ». Voici quelques-unes des choses que d’autres célébrités éminents ont dit au sujet de la méditation :

  • Ringo Starr : « A la fin de la journée, je peux me sentir complètement débridé parce que je me suis fait des montagnes à partir de taupinières. Avec la méditation, j’arrive à les garder au rang de taupinière ».
  • Russell Brand dit « Je suis un penseur assez névrotique, une personne bourrée d’adrénaline. Mais après la méditation, je ressens cette sérénité merveilleuse et cette connexion désintéressée ».
  • Gillian Anderson, célèbre pour son rôle de Scully dans the X-Files, a dit : « Je veux dire, tout dans la méditation et le yoga concerne le fait de se connecter à une partie supérieure de nous-mêmes et de voir que chaque être vivant est connecté d’une façon ou d’une autre ».

 

Non seulement y a-t-il de nombreuses célébrités enclines à la méditation, mais le monde des affaires a aussi pris en compte les aspects positifs que la méditation peut apporter sur le lieu de travail. De nombreux hauts dirigeants et entrepreneurs embrassent désormais cette pratique afin de les aider, leurs compagnies et eux-mêmes, à prospérer. Voici une courte liste des chefs d’entreprise qui s’adonnent à la méditation et reconnaissent sa valeur sur le lieu de travail :

  • Bob Shapiro, ancien PDG de Monsanto, trouve que la méditation peut améliorer les capacités d’écoute et renforcer la pensée créative
  • Oprah Winfrey dit que la méditation peut offrir un coin de tranquillité dans un monde qui est constamment en mouvement. Et c’est dans ce coin de tranquillité, dit-elle, que le plus gros de son travail est réalisé.
  • Arianna Huffington, Présidente et Editrice en chef du Huffington Post Media Groupe, croit qu’il existe des bénéfices personnels à retirer de la méditation mais va plus loin en disant que méditer rend la force de travail d’une société plus saine et plus heureuse en tant que tout. Huffington s’assure d’offrir des cours aux employés d’AOL et du Huffington Post pour leur fournir l’occasion de retirer les mêmes bénéfices qu’elle de la méditation.

La méditation a clairement permis à certaines des figures les plus éminentes de notre société de trouver la paix, à la fois dans leur vie personnelle et professionnelle. Ils ont transcendé les défis du 21ème siècle et ont continué d’avancer vers quelque chose de meilleur. La méditation offre la tranquillité d’esprit pour toute personne voulant s’y essayer. Peu importe la méthode de méditation que vous choisirez, vous pouvez être sûrs de bénéficier des résultats positifs que cela apporte.

Share

Méditation et thérapie comportementale cognitive

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-101Une nouvelle approche qui marie méditation et thérapie comportementale cognitive gagne en popularité dans le domaine de la psychothérapie. L’édition d’avril 2005 de la Harvard Mental Health Letter notre que les professionnels de la thérapie cognitive ont commencé à reconnaître les qualités bénéfiques de guérison de la méditation sur leurs patients. Historiquement, la thérapie comportementale cognitive était une cause empirique et une affaire d’effets qui ne prenait pas en considération les émotions. Les patients, traités comme une partie de cette nouvelle « troisième vague » de thérapie, cependant, se voit introduits à des techniques méditatives qui les aident à réfléchir de l’intérieur à leurs sentiments pendant les périodes de difficulté ou lorsqu’ils font l’expérience de changements dans leur tempérament. Cette fusion entre thérapie comportementale cognitive et méditation est prometteuse pour l’évolution continue de la psychothérapie.

Share

Augmente les capacités de concentration

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-67Dans une étude conduite par l’Université de Pennsylvanie, les résultats ont révélé que les méditants, même débutants, amélioraient leurs capacités de concentration. L’étude fut la première à explorer les effets de la méditation sur trois sous-composants de l’attention, c’est à dire la capacité à gérer les objectifs et à les prioriser, la capacité de rester alerte face à l’environnement et la capacité à se concentrer volontairement sur une information spécifique. Les résultats démontrent l’efficacité de la méditation en tant qu’approche non-médicale pour l’amélioration des capacités cognitives et de l’attention parmi divers groupes d’individus. De plus, les chercheurs notent que leurs constatations ont des implications importantes en ce qui concerne la performance des employés et la formation sur le lieu de travail.

Share

Maintien les capacités cognitives chez les personnes âgées

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-66Les chercheurs de l’UCLA (Université de Californie, Los Angeles) ont découvert que les personnes qui pratiquent la méditation depuis des années ont fait montre de connexions cérébrales plus fortes, d’un vieillissement moindre du cerveau sur le temps et d’un rétrécissement moindre de la taille du cerveau. Les résultats de l’étude suggèrent que la pratique régulière de la méditation peut ralentir le dépérissement naturel des structures cérébrales, tout comme elle peut affecter positivement notre système immunitaire. L’étude a employé l’imagerie du tenseur de diffusion pour mesurer les changements dans le cerveau des participants, révélant ainsi une différence dans plus d’une zone du cerveau. Les constatations suggèrent la présence de connexions qui améliore le relais des signaux électriques rapides entre les différentes régions cérébrales, indiquant ainsi que les effets positifs de la méditation sur le cerveau sont globaux. Avec un ralentissement du vieillissement de leur cerveau, les méditants sont capables de maintenir de nombreuses capacités cognitives pendant plus longtemps.

Share

Aiguise les esprits atteints de TDAH

Thursday, May 8th, 2014

meditation-278792_640Le Dr. Richard Davidson de l’Université du Wisconsin a découvert que certaines pratiques de la méditation pouvaient aiguiser l’esprit, surtout chez les individus atteints de TDAH. Grâce à une enquête faite sur la méditation vipassana, Davidson réfute la conviction de longue date contre la neuroplasticité, démontrant que nous sommes capables de changer notre cerveau. Après que les chercheurs aient médité entre 10 à 12 heures par jour, Davidson a découvert qu’il fallait moins de temps à ces personnes pour exécuter une tâche de détection visuelle. En utilisant ces résultats, Davidson espère pouvoir employer des prescriptions mentales, en plus des prescriptions médicales, pour les enfants atteints de TDAH. Pratiquer la méditation peut aider à améliorer et aiguiser l’esprit des personnes éprouvant des difficultés à se concentrer.

Share

La méditation épaissit le tissu cortical

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-72Des chercheurs de Yale, d’Harvard, du Massachusetts General Hospital et du Massachusetts Institute of Technology ont trouvé que méditer régulièrement peut causer l’augmentation de l’épaisseur du tissu cortical. Les participants étaient des méditants réguliers de la méditation Vipassanā, qui ont médité pendant quarante minutes en moyenne chaque jour. Leurs images cérébrales ont montré des régions corticales d’une plus grande épaisseur que celles des non-méditants, dans les zones du cerveau associées aux perceptions sensorielles, auditives, visuelles et internes. Une épaisseur corticale accrue bénéficie au rythme cardiaque et respiratoire et devrait ralentir le vieillissement du cortex frontal. Les chercheurs supposent que la méditation, tout comme les autres exercices liant esprit et corps tel que le yoga, peut augmenter la quantité de substance grise dans le cerveau d’un individu.

Share

Certaines zones du cerveau s’agrandissent

Thursday, May 8th, 2014

meditation-image-71Les chercheurs de l’UCLA (Université de Californie, Los Angeles) ont déterminé que la méditation à long terme pouvait faire que certaines zones du cerveau s’agrandissent. Avant cette étude, les chercheurs étaient déjà conscients des bénéfices de la méditation, tels que la réduction du stress, l’amélioration de la concentration et les bénéfices apportés au système immunitaire. Cependant, en observant les images cérébrales des IRM des méditants à long terme, ils ont remarqué la croissance de l’hippocampe et l’augmentation de la substance grise à l’intérieur des zones du cerveau associées au contrôle des émotions. Les chercheurs ont expliqué que due à la densité supérieure à la moyenne de la substance grise de leurs cerveaux, les méditants à long-terme étaient plus facilement en mesure de contrôler leurs émotions.Ils prévoient par la suite de faire plus d’amples recherches sur la corrélation entre la méditation et le nombre accru de neurones dans le cerveau.

Share
  • APPRENEZ A MEDITER

    Recevez votre eBook gratuit !


    Cet eBook dévoile certaines des meilleures techniques de méditation mentionnées sur ce site. Apprenez:
    • la méditation de pleine conscience (mindfulness)
    • la méditation transcendantale
    • les battements binauraux
    • le tai chi
    • la méditation chrétienne
    • la méditation zen
    • la méditation de la compassion
    • le kirtan kriya
    • la méditation samatha / shamatha
    • la méditation de la vision supérieure (Vipassana)